Vélo et déconfinement : proposition d’installation de 6km de « coronapistes »

L’association Partageons la rue – Calais, se pose globalement comme beaucoup d’autres la question de l’après « coronavirus ». Incitée par le contexte sur la question relayé par le CEREMA et les acteurs du vélo (CVTC, FUB), notre association fait aux municipalités de Calais et Coquelles les propositions d’aménagement ci-après pour accompagner cette période de déconfinement.

Constats nationaux

Le redémarrage après ce confinement sera lent et partiel. Sur les déplacements aussi. Le télétravail va se poursuivre, certains domaines d’activité ne redémarreront pas tout de suite, et l’usage des transports en commun se trouvera limité par les contraintes sanitaires. Des données imprévues qui laissent présager une baisse de la circulation motorisée. De ce fait, on s’attend aussi à l’apparition de «nouveaux cyclistes» des citoyen.ne.s ayant résolu d’essayer ce moyen de transport de proximité pour se déplacer. Il n’y a pas de raison que cette tendance ne passe pas par Calais.

Le vélo, un vrai geste « barrière »

Mode de déplacements individuel, le vélo permet la distanciation physique contrairement aux transports en commun et à la voiture. Il réduit aussi les risques de contamination par un renforcement du système immunitaire lié à l’exercice physique.

En évitant l’engorgement des villes, il contribue à améliorer la qualité de l’air, et permet de lutter contre le changement climatique qui n’a pas disparu…

Continuer la lecture de « Vélo et déconfinement : proposition d’installation de 6km de « coronapistes » »

La passerelle Mollien : un projet coûteux, pénalisant et accidentogène pour les cyclistes

À l’occasion de l’inauguration de la passerelle Mollien ce jeudi 20 février, l’association « Partageons la rue – Calais » souhaite attirer l’attention du public sur les points suivants.

Un projet non justifié par l’accidentologie

Le pont Mollien n’est pas un passage particulièrement accidentogène pour les piétons ou les cyclistes. Le sentiment d’insécurité qui peut être perçu par les piétons et cyclistes est dû à la vitesse des véhicules motorisés sur ce passage étroit. Ce sentiment d’insécurité pourrait être atténué par un simple ralentissement du trafic à l’approche du pont. Pour Benjamin Danon, « la motivation réelle, c’est surtout de favoriser le trafic automobile, en détournant les cyclistes du pont. »

Un projet pénalisant et accidentogène pour les cyclistes

La passerelle créera pour les cyclistes empruntant la rue Mollien une gêne importante : ils seront obligés de faire un détour, et perdront la priorité qu’ils avaient naturellement au sein du trafic jusqu’ici. Ils devront respecter jusqu’à quatre cédez-le-passage supplémentaires sur leur itinéraire. « comment imaginer que les cyclistes prendront cette passerelle de leur plein gré ? » interroge Martin Leussier.

Continuer la lecture de « La passerelle Mollien : un projet coûteux, pénalisant et accidentogène pour les cyclistes »

Stationnement vélo : pas assez de demandes…

Carrefour Express, place Crèvecoeur, ce matin. Pas d’arceaux vélos devant le magasin. Je conseille à l’employé d’en parler en mairie. Il me dit alors que les clients demandent souvent, en effet, du stationnement pour les vélos. Il me dit aussi que le magasin a déjà fait remonter cette requête de manière informelle. Sans succès. Motif décrété en haut-lieu : pas assez de demandes ! Peut-être faudrait-il en venir à ce que chaque client envoie un courrier… Et pourquoi pas ?

Commentez et partagez cette publication sur Facebook

Police municipale et agent de mairie de Lille dans toute sa splendeur

Il y a quelques jours un cycliste lillois a fait une remarque à une automobiliste effectuant un dépassement dangereux au volant d’une voiture de la Ville de Lille. Il a pu filmer ces images.

La vidéo n’est plus disponible à cette adresse https://www.youtube.com/watch?v=2xmjAt109-c

Lire l’article de France 3 Hauts-de-France : Lille : un cycliste manque de se faire renverser par une voiture… et se fait alpaguer par la police

Commentez et partagez cette publication sur Facebook

Stationnement très utile !

Boulevard de la Résistance, vous savez, cette avenue refaite sans tenir compte des vélos ! Ce lundi 5, 16hoo. De la bonne utilisation des deniers publics :
43 nouvelles places de stationnement gratuites créées, à la place des arbres. Coût d’exploitation annuel global : 13 000 € (hors construction !)
Sur ces 43 places, 13 étaient occupées… et tout de même… 9 sur le trottoir !

Boulevard de la Résistance

Commentez et partagez cette publication sur Facebook

Les bus stationnent plus de 10 min sur les bandes cyclables !

« Samedi matin, quai de la Gendarmerie à Calais, un endroit où la bande cyclable est normalement utile vu la vitesse pratiquée par les automobilistes. J’ai dû faire un écart dangereux pour éviter le bus, stationné là pendant au moins… 10 min ! Alors que du stationnement vide existait le long du bâtiment. Les temps de régulation sont parfois nécessaires pour les bus, on est d’accord. Mais ainsi sur les bandes cyclables, c’est vraiment qu’on ignore la sécurité des cyclistes dans cette ville. Mais peut-être n’y a-t-il pas de cyclistes ?

Même problème avec la camionnette de régulation des Vel’in, qui stationne systématiquement sur la bande cyclable, au lieu de chercher une autre solution, qui existe souvent. C’est tout de même un comble : un système pour les vélos… qui gêne ainsi le parcours des cyclistes !

Nous sommes prêts à étudier la question avec Calais Opale Bus, si on nous le demande…

Commentez et partagez cette publication sur Facebook

Signalisation de travaux sur la voie cyclable rue des Fontinettes

La ville de Calais, très bonne idée de mettre les panneaux sur la bande cyclable… :-/ Les positionner sur le trottoir n’est pas une brillante idée non plus… Par contre, monopoliser une place de stationnement automobile, jamais !

Signalisation de travaux sur la voie cyclable rue des Fontinettes

Commentez et partagez cette publication sur Facebook

Pose d’auto-collants sur les arceaux vélo de Calais-Nord

Vous les avez remarqué à Calais-Nord ? Le collectif a récemment posé des auto-collants sur tous les arceaux vélo. Pourquoi ?

La première photo parle d’elle même : tout le monde ne sait pas que ce sont des supports pour accrocher les vélos, en particulier les riverains ! On espèrent maintenant qu’ils respecteront un peu plus ces espaces destinés aux cyclistes.

Vous avez vous aussi des idées pour améliorer la vie des usagers de la rue ? Rejoignez-nous !

Commentez et partagez cette publication sur Facebook

Balade « Sur les traces de la véloroute oubliée »

On vous propose une petite balade à vélo (réalité-fiction, besoin du téléphone portable pour suivre le parcours) décrivant comment les quais des canaux, citadelle comprise, pourraient être aménagés pour l’Eurovéloroute n°5 si les autorités locales respectaient les plans prévus depuis 2012…

Rendez-vous dimanche 16 octobre à 9h45 sur la place d’Armes

Commentez et partagez cet évènement sur Facebook