La concertation avec les usagers est indispensable pour réussir une politique vélo

Bien que n’ayant été citée officiellement ni par Natacha Bouchart dans son intervention ni dans la presse, notre association Partageons la rue – Calais se félicite d’avoir été à l’origine de l’engagement immédiat et concret de la ville dans une meilleure prise en compte de la place du vélo à Calais dès cet été. En adoptant la totalité des propositions « Vélo et déconfinement » que Partageons le rue – Calais lui a présentées, ainsi qu’à la population, d’abord en débat sur la page Facebook de l’association les 26 et 30 avril puis par courrier le 29 avril, la ville reconnaît enfin, pour la première fois, l’expertise des usagers et le travail réalisé. Ces propositions, alors relayées par la presse, ont fait la preuve de leur pertinence, et ont été un déclencheur, puisque la ville a même décidé d’aller plus loin. L’intérêt des calaisien⋅ne⋅s pour l’enquête du Baromètre des Villes Cyclables 2019 en novembre dernier et pour la prise en compte du vélo lors de la campagne municipale a sans doute aidé.

Ce dossier « Vélo et déconfinement » succinct mais complet (rappel du contexte national et international, avantages du vélo dans le déconfinement, rappel de la souplesse des essais, propositions pour Calais détaillées, avec simulations photos, aides financières possibles…) se voulait un outil de réflexion débroussaillant la question, un facilitateur, ce qui explique que les propositions aient été peu nombreuses car elles devaient être rapidement réalisables à peu de frais. Ces propositions, ainsi que bien d’autres sont faites régulièrement à la ville depuis 4 ans, notamment celle du Plan Vélo envoyée en février 2018.

Continuer la lecture de « La concertation avec les usagers est indispensable pour réussir une politique vélo »

Atelier zone 30 et double-sens cyclable

Toute l’équipe de Partageons la rue – Calais vous invite à participer à un atelier le mardi 28 février 2017 à partir de 19h30 au Café Richelieu, quai de la Tamise à Calais.

L’objectif de cet atelier est vous apporter une information sur les zones 30 et les double sens cyclables (réglementation, textes en vigueurs et droits).

Venez avec vos questions et invitez, à votre tour, votre entourage.

Zone de rencontre Grand Place à Lille

Commentez et partagez cette publication sur Facebook

Arras ville cyclable

Le vélo n’est ni de gauche ni de droite, il va de l’avant ! La preuve ? À Arras (mairie centre droit, UDI), la prise en compte du vélo est très visible : couloirs bus-vélo en centre-ville, carrefours aménagés, y compris avec le tourne-à-droite autorisé, trottoirs partagés piétons-cyclistes sur les avenues à forte circulation, cyclistes autorisés à contre-sens dans la totalité des rues du vieux centre en zone 30. Des arceaux de stationnement partout : devant les lycées, où les jeunes ont même le droit de s’asseoir (pas comme à Calais où on supprime les lieux de rencontre !). On peut même accrocher son vélo quand on s’assoit en ville sur un banc… Et bien sûr, des rues piétonnes. Saluons au passage l’ADAV (Association pour le Droit au Vélo) qui a fait ici un travail de fond depuis très longtemps.

Commentez et partagez cette publication sur Facebook

Rencontre-débat : Comment (re)penser la ville ?

Venez rencontrer l’association Partageons la rue – Calais !

Pendant deux heures, nous serons disponibles pour répondre à vos questions, collecter vos idées, vous informer sur les zones 30, le stationnement des cycles, les… pleins de choses !

Le Richelieu est un café, donc il y aura des boissons. Vous pouvez amener des petites choses à grignoter pour que ça soit encore plus convivial !

Cette association a pour but de favoriser auprès des citoyens et des élus du Pays du Calaisis l’émergence d’une organisation urbaine donnant davantage de place aux cyclistes, aux piétons, aux usagers des transports publics, aux espaces verts.

Pour atteindre ses objectifs, l’association utilise tous moyens à sa disposition, notamment :

  • la défense et l’information des cyclistes, piétons, et autres usagers de l’espace et des transports publics, afin qu’ils puissent faire valoir leurs droits ;
  • l’animation d’un atelier participatif « urbanisme-déplacements » pour promouvoir les conditions favorables aux modes actifs : apaisement de la vitesse, partage de la voirie, zones 30 ;
  • le conseil aux collectivités ;
  • l’intervention dans les projets d’aménagement et les documents d’urbanisme et d’orientation ;
  • le montage d’évènements et d’actions pédagogiques ;
  • les actions juridiques ;
  • le soutien, le portage de projets créateurs d’emplois .

Rendez-vous samedi 21 janvier de 10h30 à 12h30 au café Le Richelieu

Commentez et partagez cet évènement sur Facebook

« Des riverains se mobilisent contre les vélos sur le trottoir »

Article de La Voix du Nord : Calais : des riverains se mobilisent contre les vélos sur le trottoir

Nous cherchons à rentrer en contact avec une de ces deux personnes : Jeannine et Albert Géraert. Nous pensons que le problème est plus général que de simples vélos sur les trottoirs. Si ils sont là, c’est qu’il y a une cause.

Emmanuel Agius, 1er adjoint, préfère déplacer le problème au lieu de créer une vraie solution. Des aménagements cyclables ne sont pas « une valeur ajoutée » ? Nous lui conseillons de lire l’étude complète d’Atout France sur l’économie du vélo : http://www.atout-france.fr/publications/special-economie-du-velo-etude-complete

Commentez et partagez cette publication sur Facebook

Bilan de la première réunion

Nous étions 14 pour ce premier rendez-vous fort intéressant ! Voici le résumé.

Principe de la réunion

Rappel par un des membres du principe de cette réunion pour la constitution d’un groupe de discussion autour du vélo dans le cadre de l’urbanisme calaisien.

Énumération des sujets possibles

  • contact avec des entités associatives ou autres pour une bonne maîtrise de la législation autour du vélo
  • élargissement du propos pour une appropriation de l’urbanisme qui tienne compte du vélo et du piéton
  • actions pour une remise en cause de la logique urbaniste systématique et exclusive autour de l’automobiliste
  • récolte et interrogation sur les mesures préconisées et/ou mise en application dans d’autres villes
  • interrogation sur la forme à donner au groupement présent (association ou autres)
Continuer la lecture de « Bilan de la première réunion »